Alexandra Duriez, praticienne Bérard AIT

11 allée de la sixième heure – 80000 Amiens

alexandraduriez@berard-ait-france.fr

Bérard AIT France – Auditory Intervention Training

–>Spécificité des musiques utilisées

Afin que les dispositifs Bérard AIT soient le plus efficaces, la musique utilisée doit avoir certaines caractéristiques et qualités. Dr Bérard et M. Bill Clark ont discuté des critères de sélection de la musique au début des années 1990. M. Clark a développé la première liste de musique appropriée en fonction de ce critère. La musique utilisée pour Bérard AIT devrait inclure une large gamme de fréquences et un tempo vif avec un volume assez uniforme dans la chanson. Une grande partie de notre musique contemporaine ne répond pas à ce critère. La musique MP3 n’est pas appropriée puisque les gammes de fréquences supérieures et inférieures ont été supprimées dans le dossier de musique condensée. Une certaine prudence est demandée dans le choix de la musique appropriée.

Il est de la responsabilité du praticien d’utiliser la musique appropriée qui produira une contribution efficace aux dispositifs, de sorte que le plus grand bénéfice peut être obtenu à partir des séances d’écoute. Afin de déclencher la plasticité neuronale, ce qui est la base sur laquelle le cerveau se réorganise et crée de nouvelles voies, la nouveauté, la fréquence et l’intensité sont nécessaires. Par conséquent, une variété de musique est utilisée, et en général, la musique est « ancienne » et ne comprend pas les musiques à la mode entendues fréquemment à la radio ou depuis d’autres sources. Le praticien devrait utiliser de la musique approuvée pour être en accord avec le protocole Bérard AIT et l’auditeur ne doit pas être autorisé à choisir des chansons de sa préférence. Si cela était fait, la musique serait très probablement reconnue comme assez familière. Certaines variétés ou types de musique sélectionnés par l’auditeur ne seraient pas aussi efficaces. Les auditeurs peuvent écouter tout type de musique de leur choix à d’autres moments de la journée, mais le choix lors des sessions d’écoute revient au praticien. Bien sûr, il faut prendre soin d’éviter l’exposition à une musique trop forte. En général, il faut éviter de porter un casque ou des oreillettes en dehors des sessions AIT.

Les informations de cette page sont extraites et traduites du site http://berardaitwebsite.com

 » La façon dont nous entendons joue un rôle important dans la façon dont nous nous comportons et apprenons. »    Dr Guy Bérard