Alexandra Duriez, praticienne Bérard AIT

11 allée de la sixième heure – 80000 Amiens

alexandraduriez@berard-ait-france.fr

Bérard AIT France – Auditory Intervention Training

–>L’histoire de Bérard AIT 

Les tout-débuts de la méthode

BERARD AIT est un programme qui a été développé dans les années 50 par le DR Guy BERARD médecin ORL Français – Annecy. Dans les premières années, le programme AIT a été utilisé principalement pour aider dans certains cas de déficience auditive. Dr Bérard a découvert que l’apprentissage est en relation avec des compétences et des capacités connexes, telles que l’écoute attentive, la concentration, la discrimination auditive et les compétences mnésiques, souvent améliorées par son programme AIT. De nos jours, le programme AIT est connu pour son utilisation en tant qu’intervention éducative.

Dr Bérard cite de nombreux témoignages de clients faisant part des améliorations après avoir terminé son programme AIT. Certains déclarent que leur capacité à se souvenir des informations telles que les numéros de téléphone ou des instructions verbales est meilleure, ou qu’ils sont capables de comprendre une conversation même dans une pièce avec un bruit de fond, comme un restaurant. D’autres, qui étaient sensibles au son, sont beaucoup plus à l’aise dans leur environnement et ne souffrent plus de l’angoisse de bruits inattendus ou irritants.

Cette méthode de rééquilibrage du système auditif s’est développée progressivement à mesure que le Dr Bérard, travaillant dans sa clinique et faisant des ajustements et des changements, cherchait constamment à améliorer sa technique. Il a surveillé les progrès de ses clients et a apporté des modifications dans le protocole sur la base des observations cliniques et des rapports des clients. Sa philosophie – et approche de la vie – a toujours été fondée sur « l’efficacité ». Il cherchait à développer un programme efficace, et il a toujours été fier de travailler en ce sens.

Reconnaissance auprès du public

Bérard AIT a commencé à être reconnu comme une intervention visant les difficultés de comportement et d’apprentissage grâce à la publication du livre, The Sound of a Miracle  en 1991. Ce livre raconte l’histoire de la fille de Annabel Stehli, Georgianna, qui a progressé lentement, mais de façon spectaculaire après avoir fait Bérard AIT à l’âge de onze ans.

Georgianna avait été placée à New York dans un établissement pour enfants atteints d’autisme sévère, a été progressivement intégrée dans une école normale, recevant BERARD AIT ainsi qu’un enseignement intensif fourni dans un premier temps par sa mère.

En 1991, la publication du livre de Annabel, The Sound of a Miracle, a rapidement saisi l’attention du public. Les parents, en particulier ceux qui ont des enfants sur le spectre de l’autisme, se sont intéressés à cette intervention pour leurs propres enfants.

Annabel s’est consacrée à la promotion de Bérard AIT avec passion. En tant que parent d’un enfant autiste, elle s’est liée à d’autres parents et a présenté des discours très inspirants dans les groupes de soutien. Elle a été présentée sur les talk-shows télévisés et radio, encourageant les parents à proposer ce programme à leurs enfants.

Le livre du Dr Bérard, Audience Equals Comportement : Updated and Expanded

décrit minutieusement sa compréhension des déséquilibres auditifs interférant avec une écoute efficace et avec l’apprentissage. La première édition, Audition égale Comportement,  publié en 1982, a été écrit en français, donc ce ne fut qu’en 1993, lorsque la traduction anglaise est devenue disponible, que les professionnels et les parents dans le monde anglophone ont enfin pu être introduits au concept que la façon dont nous entendons joue un rôle très important dans la façon de nous comporter et d’apprendre.

Avant cela, l’intérêt professionnel avait été sur le diagnostic et le traitement de la perte auditive, plutôt que d’évaluer la façon dont l’individu sans perte auditive perçoit la stimulation auditive. Malheureusement, aujourd’hui encore, beaucoup de professionnels ne sont pas conscients du fait que de nombreuses personnes souffrant de problèmes à l’école et de problèmes de comportement, ont des déséquilibres auditifs interférant avec une écoute efficace et ont donc un grand désavantage en classe et en milieu professionnel. L’édition 2011 du livre du Dr Bérard, Audience Equals Comportement : Updates and Expanded, co-écrit par le Dr Bérard et Sally Brockett, apportera aux professionnels et aux parents les éléments clé sur ces questions d’audition. Ce livre contient le contenu de l’édition 1993, et l’information mise à jour, y compris les chapitres sur la recherche, l’intégration sensorielle et AIT, et l’impact de Bérard AIT sur les fonctions visuelles.

Les débuts de la recherche scientifique

Le regretté Dr Bernard Rimland, directeur de l’Institut de Recherche sur l’Autisme à l’époque, était intéressé par l’intervention du Dr Bérard et avait encouragé Annabel à partager son histoire du succès de Georgie. Comme il n’ avait jamais été fait de recherche clinique réelle sur la méthode Bérard, le Dr Rimland, et son adjoint le Dr Stephen M. Edelson, ont organisé des études de recherche scientifique afin documenter l’efficacité de la méthode. La publication du livre de Annabel, The Sounf of a Miracle, et la recherche par les Drs. Rimland et Edelson, ont suscité un engouement sur cette méthode d’équilibrage du système auditif qui s’est propagée rapidement dans le monde.

L’émission de télévision du réseau ABC, 20/20 , a produit un programme sur la recherche parrainée par l’Institut de Recherche sur l’Autisme, et a inspiré beaucoup de professionnels à étudier cette méthode et devenir des praticiens formés.
Les études Rimland/Edelson portaient sur la population autiste, et les études ultérieures d’autres chercheurs ont inclus des sujets atteints d’un trouble déficitaire de l’attention (TDA), d’un trouble de traitement auditif central (TTAC), et d’autres handicaps. En 1998, 30 études avaient été réalisées et 82% démontraient des effets positifs de Bérard AIT sur ces troubles.

L’invention du nom « AIT »

Dr Bérard, à l’origine nommait son programme « auditory training » quand il a commencé à former les praticiens en France. Quand il est devenu populaire aux États-Unis, il est rapidement apparu que ce terme serait source de confusion car « auditory trainer » était déjà utilisé pour désigner le système FM utilisé par ceux qui avaient du mal à entendre la voix de l’enseignant dans la salle de classe. Au cours d’une rencontre avec les Drs. Rimland et Edelson lors d’une conférence à Saint-Louis, Missouri, les nouveaux praticiens ont discuté de la création d’une société professionnelle et de l’utilisation du terme «auditory training». Afin de faire la différence entre les deux programmes, le Dr Rimland a recommandé que nous utilisions le terme « Auditory Intégration Training» pour désigner la méthode Bérard. Ce terme a été retenu parce qu’il prend en compte l’ « intégration » des sens et des processus se produisant avec Bérard AIT.
À ce moment-là, ce terme n’a pas été rendu officiel (trademark). Alors que de nouveaux programmes d’écoute utilisant également ce termes sont apparus, « AIT » est par conséquent devenu un terme générique pour identifier tous les différents types de programmes d’écoute. Afin d’aider à distinguer la méthode du Dr Bérard des autres, les praticiens Bérard utilisent maintenant « Bérard AIT » au lieu de AIT. Cependant, cela est encore source de confusion pour les parents qui ne réalisent pas que tous les AIT ne sont pas identiques, et que la recherche scientifique sur la méthode Bérard ne s’applique pas aux autres méthodes.

Développement d’un nouvel appareil AIT

Une conférence internationale de praticiens Bérard AIT a eu lieu en Belgique en janvier 2000, et Rosalie Seymour, une praticienne Bérard AIT d’Afrique du Sud, a annoncé la disponibilité du Earducator. Rosalie avait facilité le développement de ce dispositif en engageant M. Tim Hagen, un ingénieur en électronique, pour remplacer l’ancien Audiokinetron. Le Dr Bérard s’est impliqué dans son développement au fil des années et des améliorations ont été apportées.
Alors que le Earducator était utilisé depuis plusieurs années en Afrique du Sud avec des rapports de succès, Sally Brockett, a organisé un essai clinique de comparaison avec le Audiokinetron. Le Earducator a été testé par 3 praticiens Bérard AIT différents, sur plusieurs sites à travers les Etats-Unis.
Une fois les données compilées et analysées, les résultats indiquaient des avantages comparables entre les deux appareils. Par conséquent, le Earducator a été accepté et est entré en usage dans le monde entier comme un dispositif pédagogique du programme Bérard AIT.

Bérard AIT aux États-Unis

En Avril 1992, le Dr Bérard est venu aux États-Unis pour former de nouveaux praticiens. Des séminaires professionnels ont été proposés par l’Institut Georgiana, organisés par Peter et Annabel Stehli et tenus à Westport, Connecticut. Les professionnels du monde entier se sont réunis pour être formés par le Dr Bérard.
En 1993, l’Audiokinetron (le dispositif utilisé pour Bérard AIT à ce moment-là), a été étiqueté comme un dispositif médical par la FDA. Cela signifie que ce matériel ne pouvait plus être importé dans d’autres états ne relevant plus de la FDA . Afin d’être autorisé, l’ensemble des FDA devaient l’approuver. En raison des coûts prohibitifs, ce type d’étude n’a pas alors pas été faite.

Les programmes d’écoute dérivés de Bérard AIT

Plusieurs années après l’introduction de Bérard AIT aux États-Unis, d’autres programmes d’écoute ont commencé à émerger. Certains d’entre eux, comme le BGC, ou Bill Clark method, étaient tout à fait semblables à Berard AIT, mais avaient des écarts du point de vue du protocole et utilisaient des dispositifs différents de ceux qui avaient été mis au point. Les autres programmes d’écoute qui ont évolué nécessitent de nombreuses heures d’écoute de la musique traitée. Ceci est l’un des éléments sur lesquels que le Dr Bérard a travaillé avec beaucoup de diligence afin améliorer sa méthode. Il voulait un programme qui soit efficace en terme de temps et de coût. Il voulait aussi réduire le nombre d’heures d’exposition au casque. En tant qu’ORL, il a compris les risques d’un port prolongé du casque et il a alors conçu sa méthode pour permettre une utilisation rapide et efficace des écouteurs, et ainsi de limiter leur utilisation.

Bérard AIT au 21ème siècle

Bérard AIT est aujourd’hui connu dans le monde entier. Il est utilisé dans plus de 30 pays et ce nombre augmente régulièrement.
À l’heure actuelle, de nouvelles recherches continuent de documenter les bénéfices de cette méthode, actuellement disponible pour toute personne à partir de 3 ans. Il n’y a pas de limite d’âge supérieure puisque le cerveau est capable de se réorganiser par la plasticité neuronale tout au long de la vie.
À mesure qu’une nouvelle compréhension du cerveau émerge, de nouvelles technologies se développent, et des changements dans le protocole Bérard AIT peuvent se produire. De nouveaux équipements peuvent être disponibles et des ajustements peuvent être apportés au programme. Cependant, tout changement doit d’abord être de haute qualité, des études scientifiques doivent déterminer si les modifications proposées fournissent effectivement une performance égale ou supérieure.

Informations tirées et traduites du site http://berardaitwebsite.com/

 » La façon dont nous entendons joue un rôle important dans la façon dont nous nous comportons et apprenons. »    Dr Guy Bérard