alexandra duriez bérard ait

Alexandra DURIEZ – 03.22.95.10.52

Praticienne certifiée Bérard AIT

Consultations à Amiens + France

contact@berard-ait-france.fr

Bérard AIT France – Auditory Intervention Training

LES ETUDES

Ces études ont évalué les changements physiologiques, comportementaux et cognitifs chez les sujets, démontrant l’efficacité de Bérard AIT. Les résultats ne peuvent pas se généraliser aux autres méthodes de stimulation auditive.

AMELIORATION DE LA MODULATION SENSORIELLE ET SON IMPACT SUR LE COMPORTEMENT – PUBLICATION DANS  AUTISM INSIGHT (2014)

Objectif : Le but de cette étude était de déterminer si les comportements spécifiquement liés à la modulation sensorielle montraient des changements positifs suite à 10 jours de Bérard AIT.

Méthode : Cas de 54 enfants avec handicap (34 avec autisme), âges 3-10 ans, qui ont bénéficié de Bérard AIT ont été examinés. Les enfants ont bénéficié de 30 minutes de Bérard AIT deux fois par jour, séparées par au minimum 3 heures, pendant 10 jours consécutifs. Les informations ont été collectées  à une semaine pré-programme et à un, trois et six mois post-programme.

Résultats : L’analyse de la variance (ANOVA) a indiqué que les scores totaux des tests du SSP (Short Sensory Profile / Profil Sensoriel Court) et les sections de facteurs individuels se sont améliorés du pré-test au post-test (P<0.01). Les problèmes de comportement ont diminué sur l’ensemble des cinq facteurs de l’ABC (Aberrant Behavior Checklist / contrôle des comportements aberrants) (P<0.01). La plupart des changements se sont produits dans le mois suivant l’intervention et s’était maintenus à trois et à six mois. Les corrélations entre les facteurs ABC et SSP indiquent que la modulation sensorielle telle que mesurée par le SSP contribue de manière significative à quatre des facteurs comportementaux mesurés par ABC.

Conclusions : Bien que la causalité ne puisse pas être déterminée à l’aide de ce plan d’étude, les scores au SSP et à l’ABC se sont améliorés dans un groupe d’enfants ayant bénéficié de Bérard AIT.

Mot-clés : autisme, traitement auditif, comportement, intégration sensorielle, modulation sensorielle. 

 Voir l’article

INTEGRATION SENSORIELLE – DIMINUTION DU DYSFONCTIONNEMENT SENSORIEL (2001)

En 2001, Sally Brockett a mené une étude pilote au Idea Training Center (USA) sur un groupe de 14 enfants avec des diagnostics variés, mais présentant tous des difficultés d’intégration sensorielle identifiées. Cette étude avait pour objectif de quantifier les améliorations sensorielles après Bérard AIT.

Les enfants ont participé à un programme standard de Bérard AIT. Les parents ont complété une liste de contrôle sensorielle avant Bérard AIT, puis à 1 mois, 3 mois et 6 mois après Bérard AIT.

La liste de contrôle contenait des éléments généralement observés sur les listes de contrôle d’intégration sensorielle et comprenaient des domaines tels que l’hypersensibilité vestibulaire, l’hyposensibilité vestibulaire, la discrimination tactile, l’autorégulation, les interactions pendant les jeux, etc.

Les données sur le tableau ci-joint indiquent les changements qui ont été mesurés au cours de la période de suivi de 6 mois.

Source : http://ideatrainingcenter.com/ait-results.php

DEFICIT D’ATTENTION

L’échelle d’évaluation des troubles déficitaires de l’attention a été utilisée pour surveiller les progrès réalisés par les enfants qui ont bénéficié de Bérard AIT.

Le diagramme adjacent représente le percentile moyen de référence de ce groupe avant Bérard AIT.

Une amélioration rapide a été observée au cours des trois premiers mois, le percentile médian atteignant le 50ème percentile, un gain de 24 points percentile.

La moitié des enfants ont réalisé des gains supérieurs à ceux-ci, et la moitié d’entre eux n’ont pas atteint autant.

Source : http://ideatrainingcenter.com/ait-results.php

HYPERACTIVITE

Les données ont été recueillies sur l’hyperactivité en utilisant la liste de vérification des comportements aberrants pour obtenir une base de référence et pour surveiller les changements au fil du temps.

Ce graphique montre une amélioration rapide (diminution de l’hyperactivité) un mois après Bérard AIT et montre une amélioration progressive sur neuf mois après Bérard AIT.

La moitié des individus ont montré encore plus d’améliorations, y compris certains pour lesquels l’hyperactivité a été éliminée.

Source : http://ideatrainingcenter.com/ait-results.php

AMELIORATION DU TRAITEMENT VERBAL, DU TRAITEMENT PERCEPTIF ET DU TRAITEMENT AUDITIF

L’échelle de préparation à la maternelle de Phelps a été donnée à ce garçon de 5 ans par un conseiller en éducation spécialisé. Comme il n’était pas prêt à fréquenter le niveau supérieur scolaire, il est resté à l’école maternelle sans autre intervention que Bérard AIT pendant les vacances de Noël.

Les résultats postérieurs au test ont été obtenus 4 mois après Bérard AIT, soit un an après le test initial. On constate une amélioration du traitement verbal, du traitement perceptif, du traitement auditif et du score total de préparation.

Ce jeune garçon a commencé la maternelle au mois de septembre suivant et a passé une année très réussie.

Source : http://ideatrainingcenter.com/ait-results.php

AMELIORATION DU TROUBLE DU TRAITEMENT AUDITIF

Le test de dépistage du trouble de traitement auditif (SCAN-A) a été fait sur cet homme de 38 ans. Il a eu beaucoup de difficulté à filtrer le bruit de fond, ainsi qu’aux sous-tests de mots et de phrases (écoute dicostatique). Lorsque les adultes ont de faibles scores sur les deux tests d’écoute dicostatique, un trouble du traitement auditif est habituellement indiqué. Ses données post Bérard AIT indiquent une amélioration significative dans tous les domaines, six mois après Bérard AIT, et sa performance verbale a montré une excellente amélioration.

Source : http://ideatrainingcenter.com/ait-results.php

AMELIORATION DE LA RESOLUTION DE PROBLEMES CHEZ UNE JEUNE FILLE HPI AVEC TSA


Le district scolaire a administré ce test à une jeune fille TSA à haut potentiel intellectuel au printemps. Ses scores n’indiquent pas de progrès au cours des deux premières années. Au cours de l’été 1993, elle a bénéficié de Bérard AIT. Les scores qu’elle a obtenus au printemps 1994 indiquent une amélioration significative, même si les compétences en résolution de problèmes sont généralement très difficiles pour les personnes avec TSA.

Source : http://ideatrainingcenter.com/ait-results.php

RESULTATS ELECTRO-PHYSIOLOGIQUES ET COMPORTEMENTAUX SUITE A BERARD AIT CHEZ LES ENFANTS AVEC TSA (2016)

Sokhadze, E.M., Casanova, M.F., Tasman, A. et al. Electrophysiological and Behavioral Outcomes of Berard Auditory Integration Training (AIT) in Children with Autism Spectrum Disorder. Appl Psychophysiol Biofeedback 41,405–420 (2016). Lire l’article

Mot-clés : TSA, intégration auditive, respiration, potentiels évoqués auditifs, rythme cardiaque, négativité de non-concordance 

Les Docteurs Casanova et Sokhaze dirigent l’un des meilleurs laboratoires de recherche psychophysiologique sur l’autisme au monde, et le Dr Casanova est un neurologue bien publié et très apprécié. Ces chercheurs ont mesuré les potentiels évoqués des participants avant, pendant et après Bérard AIT. Les P.E. sont des ondes cérébrales qui se produisent peu de temps après la présentation d’un stimulus. Dans cette étude, le stimulus était auditif. Les résultats ont révélé des améliorations dans le traitement précoce et tardif des informations auditives. De plus, les chercheurs ont détecté une diminution de l’hyperactivité, de l’irritabilité et des comportements répétitifs. Ces résultats reproduisent les conclusions publiées par l’ARI dans les années 1990 concernant les effets de Bérard AIT sur le traitement auditif et le comportement. Les Docteurs Sokhadze et Casanova prévoient de mener une étude de suivi plus élaborée. Dr Casanova a expliqué qu’avec l’aide de l’ordinateur et des enregistrements électro-physiologiques qui mesurent la réponse du cerveau à divers stimuli à une vitesse d’enregistrement très rapide, ils ont pu évaluer que les personnes avec TSA vivent dans un monde de confusion du moins du point de vue auditif. Ils ont également montré que Bérard AIT aide à atténuer cette confusion et à normaliser la façon dont ils perçoivent les stimulis inattendus. En terme de vie réelle, Dr Casanova a déclaré que « les premiers résultats peuvent aider à expliquer pourquoi de nombreuses personnes autistes n’aiment pas la nouveauté ; sinon des changements dans leur routine quotidienne peuvent créer une confusion indésirable. Au moins du point de vue auditif, nous avons montré que Bérard AIT aide à éliminer cette vague croissante de confusion provoqué par un stimuli inconnu. » Une explication alternative du point de vue d’un ergothérapeute souligne qu’il est essentiel de pouvoir s’orienter vers quelque chose de nouveau et d’adapter la réponse conséquence. Filtrer ce qui est important et ce qui ne l’est pas est la base pour concentrer son attention. Si l’orientation vers la nouveauté est impossible, alors il manquera des informations importantes. Des recherches futures sont nécessaires pour poursuivre l’étude de ces types de changemenst après Bérard AIT. Lire le résumé

EFFETS DE BERARD AIT SUR LA NEGATIVITE DES MESAPPARIEMENTS CHEZ LES ENFANTS TSA (2015)

Poster Presentation at International Meeting for Autism Research (IMFAR)

E. M. Sokhadze1, S. M. Edelson2, L. L. Sears3, M. F. Casanova4, A. Tasman5 and S. Brockett6, (1)Psychiatry and Behavioral Science, University of Louisville, Louisville, KY, (2)Autism Research Institute, San Diego, CA, (3)University of Louisville, Louisville, KY, (4)Psychiatry and Behavioral Sciences, University of Louisville, Louisville, KY, (5)Psychiatry & Behavioral Sciences, University of Louisville, Louisville, KY, (6)IDEA Training Center, North Haven, CT. Lire l’article

Objectifs : Application des techniques Bérard AIT chez les enfants TSA et évaluation des résultats à l’aide de MMN, de potentiels évoqués frontaux P2a et P3a et de questionnaires comportementaux (ABC, CPI)

Résultats : Bérard AIT a entraîné une diminution significative des scores d’irritabilité, d’hyperactivité et de léthargie sur la liste de contrôle du comportement aberrant (ABC) et une amélioration des scores d’émotion, de comportement et de langage réceptif sur les échelles de l’indice de performance globale (CPI). Le test de potentiels évoqués auditifs menés au départ et après Bérard AIT a montré une MNN inférieure (F=5,9, p=0,035) et une diminution significative de. lacomposante fronatle P2a (F=4,71, p=0,041) et une latence plus longue de P2a (F=5,53, p=0,028), tandis que la composante frontale et fronto-centrale P3a a montré une diminution d’amplitude (F=9,22, p=0,006) sans aucun changement de latence. La comparaison des résultats des tests MMn auditifs entre les enfants typiques et les groupes autistes a montré des différences significatives dans l’amplitude dans l’autisme (F=4,75, p=0,043), amplitude P2a plus élevée dans l’autisme (F=5,65, p= 0,03), latence P2a plus courte dans l’autisme (F=4,98, p=0,039) et amplitude et latence de P3a plus petites et prolongées dans l’autisme (F=5,31, p=0,033).

Conclusion : Notre étude soutient que Bérard AIT affecte positivement le traitement des stimuli auditifs reflétés à la fois dans les potentiels évoqués précoces (MMN) et tardifs (P2, P3a). L’étude contribue à la compréhension des mécanismes neuronaux qui sous-tendent Bérard AIT dans l’autisme. Voir l’affiche

CORRELATION ENTRE QUALITE AUDITIVE ET CAPACITE D’APPRENTISSAGE (2001)

Study by Mrs. Maria Vega, Berard AIT Practitioner, Special Educator and Co-Founder of Vegakids Instituto Desarrollo Infantil, Madrid, Spain

Introduction : Après avoir étudié des milliers d’étudiants, le docteur Bérard a découvert que ceux qui ont des difficultés d’apprentissage à l’oral (attention, compréhension)ont une audition de mauvaise qualité, tandis que ceux qui n’ont pas de difficultés n’ont pas d’anomalie dans leur façon d’entendre.

Etude : Vérification de l’hypothèse que « L’influence de la qualité auditive d’un élève sur les performances scolaires est si grande qu’il est possible d’identifier les personnes ayant des troubles d’apprentissage uniquement par leur déficiences au niveau de la qualité de leur écoute. »

Conclusion : Le chercheur a considéré que l’hypothèse du Dr Bérard a été vérifié dans les trois groupes d’étude, et sa conclusion globale est que la qualité de l’écoute (intelligence auditive) est si importante pour l’activité en classe que les succès et les échecs dépendent de son niveau. Si les notes d’un élève sont constamment basses, il est facile de deviner que la qualité de son audition est mauvaise. Si un test d’écoute montre qu’un enfant a une intelligence auditive déficiente, il ne fait probablement pas partie des meilleurs élèves. Voir le rapport

EFFETS COMPORTEMENTAUX, ELECTROPHYSIOLOGIQUES ET AUDIOMETRIQUES CHEZ LES SUJETS TSA (1999)

Stephen M. Edelson, Deborah Arin, Margaret Bauman, Scott E. Lukas, Jane H. Rudy, Michelle Sholar, and Bernard Rimland

Autism Research Institute, San Diego, CA; Massachusetts General Hospital, Boston, MA; McLean Hospital, Belmont, MA; and Upper Valley Medical Centers, Troy, OH, Focus on Autism and Other Developmental Disabilities, 1999, 14, 73-81.

Dix-neuf sujets autistes ont été assignés. auhasard soit dans un groupe expérimentale (n=9), qui a écouté de la musique modulée par un dispositif Bérard AIT, ou un groupe placebo (n=10), qui a écouté. lamême musique non modulée. Toutes ces évaluations étaient à l’aveugle. Les mesures comportementales et électro-physiologiques ont été évaluées avant et après Bérard AIT. Pour le comportement, une amélioration significative a été observée (à l’aide de ABC-1) dans le groupe expérimental lors de l’évaluation à 3 mois. Pour l’électro-physiologie, sur les 19 sujets, trois sujets du groupe expérimental et deux sujets du groupe placebo ont pu coorpérer avec la tâche auditive P300, Potentiel lié aux évènements (ERP). Les cinq sujets présentaient un ERP P300 anormal avant les séances d’écoute. Trois mois après Bérard AIT, les trois sujets ont montré une amélioration spectaculaire de leur ERP P300 auditif. Aucune amélioration n’a été observée dans le groupe placebo. Concernant l’audiométrie, les faibles capacités de comminication et d’attention des sujets ont empêché l’évaluation statistique des données d’une batterie. detests audiométriques ; cependant, un audiologiste a pu affecter correctement 10 des 15 sujets pour lesquels des données partielles étaient disponibles aux groupes traités et non traités, sur une base «en aveugle»

Commentaire : Il a été rapporté que Bérard AIT produisait à la fois une amélioration du comportement et une normalisation de l’activité des ondes cérébrales. Les changements de comportement sur l’ABC-1 sont cohérents avec ceux obtenus dans une étude précédente (Rimland & Edelson, 1995, Section A, #10). Bien que les résultats électrophysiologiques soient encourageants, ils sont basés sur un total de seulement cinq sujets. Voir le rapport

EPILEPSIE ET APHASIE ACQUISE DANS L’AUTISME : MAGNETO-ENCEPHALOGRAPHIE (1997)

Jeffrey D. Lewine, Sherri L. Provencal, John T. Davis, and William W. Orrison, Jr. Department of Radiology, School of Medicine, University of UtahMedicalSchool

Article présenté à l’Autism Society of America National Conference, Orlando, Florida, 1997

La magnéto-encéphalographie et les enregistrements EEG ont été utilisés pour mesurer l’activité électrique dans. lecerveau chez un enfant dyslexique et un adulte TSA de haut niveau. L’enregistrement de base a démontré des réponses supérieures à la normale dans les zones associées à l’hyperacousie. Après Bérard AIT, un équilibre (ou une symétrie plus normalisée) de l’activité électrique a été observé.

Commentaire: Ces résultats documentent les changements physiologiques dus à Bérard AIT ; cependant, il n’y avait que deux sujets dans l’étude et aucun groupe témoin. Voir le rapport

EFFICACITE DE BERARD AIT : RESUME ET CRITIQUES DE 28 RAPPORTS (1993 – 2004)

Stephen M. Edelson, Ph.D. and Bernard Rimland, Ph.D.

Il a été rapporté que Bérard AIT est bénéfique dans plusieurs conditions, y compris TDAH, TSA, dyslexie et hypersensiblité auditive à certaines fréquences.

Le présent examen porte sur 28 rapports. 23 rapports ont conclu que Bérard AIT est bénéfique pour divers sous-groupes de la population, 3 études ne montrent aucun avantage (ou aucun avantage par rapport à celui observé dans un groupe témoin) et 2 études ont rapporté des résultats plutôt ambigus ou contradictoires. Compte-tenu des grandes difficultés à fournir à la fois un traitement placebo crédible et à évaluer l’amélioration des populations de sujets, ces résultats sont assez encourageants. Les preuves indiquent clairement l’efficacité de Bérard AIT, en particulier dans l’autisme.

Lire les résumés. Lire le résumé tabulé

PROJET MARMARA : BERARD AIT SOUTIENT LE PROGRAMME DE FORMATION A LA LECTURE RAPIDE (2015)

Sezer Borazanci, M.A., Kartaltepe Mah. İstanbul, TURKEY 

Objectif : Le but de cette étude était de déterminer si la vitesse de lecture (mots/min) et la compréhension en lecture s’améliorent lorsque les sujets bénéficient de Bérard AIT avant d’être formés à la lecture rapide.

Résultats : Ils confirment l’hypothèse selon laquelle Bérard AIT améliore l’entraînement à la lecture rapide en améliorant les résultats de la durée d’attention en lecture, de la vision périphérique, du taux de lecture et de la compréhension en lecture. L’amélioration de ces compétences se traduira par une amélioration des performances scolaires. Lire le résumé

ETUDE PILOTE SUR LES TROUBLES DE L’ATTENTION ET DU COMPORTEMENT (2015)

Faberi M., Lascioli A., Guerriero M., “Metodo AIT Berard e disturbi dell’attenzione e del comportamento”, Disturbi di Apprendimento e Didattica Inclusiva, vol.3, n. 2, dicembre 2015, pp. 145-153

L’étude pilote porte sur l’efficacité de Bérard AIT. Elle concerne les besoins éducatifs d’enfants et d’adolescents présentant des troubles de l’attention et des troubles du comportement. 

La recherche est basée sur l’étude de 53 sujets (40 garçons et 13 filles) agés de 3 ans à 17 ans, présentant différentes conditions telles que autisme, troubles du développement, syndrome génétique, ADD, bégaiement ou trouble de la parole, dyslexie, dysgraphie, difficultés d’apprentissage/lecture/écriture, troubles de l’humeur, et trouble du comportement émotionnel. Tous les sujets ont bénéficié de Bérard AIT pour la première fois.

La version étendue du test « CPRS-R:L pour les parents » qui fait partie des échelles d’évaluation de Conners-révisées, a été utilisée pour la recherche. Ce test évalue la présence d’ADD, d’hyperactivité, et d’autres troubles importants affectant les enfants et les adolescents. Les mères ont eu à remplir ce test le 1er jour du programme Bérard AIT et 6 mois après. 

Les résultats ont été analysés avec STATA v.14.

Des améliorations statistiquement significatives mesurées pour : l’indice mondial de Connors, l’indice DSM, l’hyperactivité. Des résultats importants ont également été montrés dans l’échelle d’anxiété-timidité, le perfectionnisme et le TDAH. Aucun changement statistiquement significatif n’a été trouvé dans les échalles d’opposition/problèmes de cognition, problèmes sociaux et psychosomatiques.

La recherche a montré l’efficacité de Bérard AIT pour aider les mineurs avec troubles de l’attention et troubles du comportement. Lire le résumé

PROJET MEDITERRANEE : BERARD AIT SOUTIENT LE PROGRAMME SUR LA MEMOIRE (2013)

Selvi Borazanci Persson PH.D, Göksu Mah. 106 Sokak No: 30, Kumluca/ ANTALYA, Turkey 

Objectif : Déterminer si la mémorisation peut être améliorée lorsque les sujets bénéficient du programme Bérard AIT avant d’être formés aux techniques de mémorisation.

Conclusion : Les sujets qui ont reçu Bérard AIT avant l’entraînement de la mémoire, ont obtenu des scores significativement plus élevés aux post-tests. Lire le résumé

AVANT/APRES BERARD AIT

LES ARTICLES

INTEGRATION DES SYSTEMES AUDITIF ET VISUEL (2015)

Mot-clés : intégration, système auditif, système visuel, système vestibulo-cérébelleux, dyslexie, thérapie visuelle. Lire l’article

LES SCIENTIFIQUES SONDENT LES ORIGINES DE LA DYSLEXIE (2012)

Les problèmes dans la façon dont les personnes dyslexiques traitent le sons qu’ils entendent pourraient être au coeur de ce trouble des apprentissages, suggère une nouvelle recherche.

Bien que nous «considérons généralement la dyslexie comme un trouble de la lecture ou de l’impression des mots», des recherches antérieures ont suggéré qu’il existe une composante de traitement auditif… Ce n’est pas seulement le mot imprimé mais aussi l’audition », a déclaré le Dr Andrew Adesman, qui n’était pas impliqué dans l’étude, mais en connaît les tenants et les aboutissants.

Les résultats de l’étude, publiés dans le numéro du 22 décembre de la revue  Neuron, pourraient un jour conduire à de meilleures prises en charge pour les enfants et les adultes diagnostiqués. Lire l’article

En quoi Bérard AIT diffère de la musicothérapie?

Parfois, les parents et les professionnels sont confus au sujet de Bérard AIT et de la musicothérapie. Parce que les deux programmes impliquent l’utilisation de la musique, certains peuvent croire qu’ils sont tous deux des formes de musicothérapie. Ce n’est pas le cas. Il existe de nombreuses différences importantes entre ces deux programmes. Lire l’article

Utiliser Bérard AIT pour améliorer les performances fonctionnelles et la qualité de vie (The Autism File, 2009)

Malgré un régime alimentaire ciblé sur le sensoriel et une thérapie sensorielle continue, Matthew, sept ans, qui a reçu un diagnostic d’autisme après son deuxième anniversaire, continuait de résister aux activités de la vie quotidienne, y compris le brossage des dents, le bain et le lavage des cheveux. C’était particulièrement frustrant pour les parents de Matthew parce que son retard de langage leur a rendu la tâche encore plus difficile de lui expliquer l’importance de ces tâches de soins personnels. Cependant, peu de temps après avoir participé à un programme de dix jours de Bérard AIT, Matthew est devenu plus tolérant concernant ces activités, et ses parents ont également remarqué une amélioration de la compréhension langagière, ce qui a supprimé beaucoup de stress dans leur vie. Lire l’article

Impact développemental des troubles « silencieux » de l’oreille, (Autism Science Digest, 2011)

L’autisme concerne environ 1 enfant sur 110 aux États-Unis, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC, 2010). Bien qu’une variété de causes soient étudiées, on soupçonne que plus d’un facteur est responsable. Kelly Dorfman, MS, nutritionniste agréée et co-fondatrice de Developmental Delay Resources, a inventé le terme syndrome d’infection de l’oreille post-traumatique (PTEIS) pour désigner les enfants qui sont apparemment normaux à la naissance mais qui, à la suite d’infections chroniques de l’oreille et d’inflammation, présentent des problèmes de traitement auditif et des retards de développement. Lire l’article

 » La façon dont nous entendons joue un rôle important dans la façon dont nous nous comportons et apprenons. »    Dr Guy Bérard

Certaines  informations de cette page sont extraites et traduites des sites http://berardaitwebsite.com et http://www.ideatrainingcenter.com